Séminaire Mimed-Ecomig, mars 2024. Migrations sur image : la photographie comme outil en Jordanie et en France

Le jeudi 21 mars 2024 à la MMSH, Aix-en-Provence de 14h à 16h en salle Duby, entrée libre, en présentiel et à distance (voir infra).

Les invitées sont : 

  • Elise Martin, doctorante en géographie, Université Paul Valéry, Montpellier 3 : “Le memory, un jeu-vagabond basé sur la photo elicitation pour appréhender les espaces du quotidien”

Enquêter auprès de personnes en situation de vulnérabilité demande d’expérimenter des méthodes qualitatives alternatives. Au cours de ma thèse, j’ai cherché des outils pour favoriser les échanges avec des personnes qui ne parlent pas français (personnes exilées) ou ont des difficultés à s’exprimer (personnes handicapées mentales). Il m’a fallu trouver des méthodes qui ne (re)produisent pas des situations angoissantes de face-à-face ou, du moins, les atténuent. Dans ce sillage j’ai expérimenté des outils autour de la photo elicitation (faire parler l’autre à partir d’images et engager une discussion guidée) et j’ai créé un jeu de memory géographique pour chacun de mes terrains (photographies d’espaces et lieux du quotidien à Marvejols et à Saint-Jean-du-Gard). Cette communication est l’occasion de revenir sur cette méthode ambulante utilisée au cours des enquêtes ethnographiques et ses différentes fonctions.

  • Veronica Cucci, diplômée en études migratoires, Université Cà Foscari de Venise et Université Paul Valéry , Montpellier 3 : “Photographier cartographies de la résistance: étude de cas du Camp Al Hussein à Amman”

Au cours de six mois de recherche dans le camp de réfugiés d’Al Hussein à Amman, j’ai expérimenté  l’utilisation de la photographie comme un outil en évolution : d’abord conçue comme un simple support technique d’enregistrement des espaces, j’ai ensuite appris à considérer la photographie comme un matériau concret, un objet d’échange et un motif de contact direct avec les habitants du camp, en particulier les enfants. La curiosité des enfants pour la caméra m’a permis de les connaître et d’accéder peu à peu à une nouvelle dimension du quartier, constituée des lieux de leur vie quotidienne, de leurs jeux et de leurs espaces d’influence. À partir des expériences et des conseils des enfants, j’ai pu enregistrer certaines “cartographies” personnelles et communautaires de la résistance au sein du camp.

La séance sera discutée par Sophie Bava, socioanthropologue, chargée de recherche à l’IRD, LPED, Aix Marseille Université.

L’affiche est disponible ici : https://filesender.renater.fr/?s=download&token=c777f9ca-f56e-4687-bc78-98c62bcb553e

Le lien pour la visio : https://univ-amu-fr.zoom.us/j/89173066054pwd=NzNNZkc3YXNOYjhUQzhEZ01aQUs4QT09 (ID de réunion: 891 7306 6054, Code secret: 418881)


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Assaf Dahdah (11 mars 2024). Séminaire Mimed-Ecomig, mars 2024. Migrations sur image : la photographie comme outil en Jordanie et en France. Entre business mondialisé et pratiques localisées. Consulté le 23 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/vzv4


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search